10 September 2007

Confiture de méréville - Counfituro de meraviho


Il y a des signes qui ne trompent pas. Les premières feuilles roussies, les champignons qui se mettent à pousser sur les étals du marché : il est plus que temps d'attraper ma bassine en cuivre et de faire ma bien nommée confiture de méréville ("merveille" en provençal).
Depuis toujours, sa jolie couleur dorée et sa saveur délicate enchantent mes tartines d'automne...


Pour 3 pots de confiture
1 kg de chair de méréville
750 g à 1 kg de sucre (selon votre goût)

La veille, couper la méréville en tranches de 2 cm d'épaisseur. Retirer l'écorce et les graines avant de détailler la chair en petits cubes (1 x 1 cm) ou en fines lanières. Mettre le sucre et la méréville dans une bassine à confiture et laisser macérer jusqu'au lendemain. Remuer de temps en temps.

Lorsque la méréville a rendu toute son eau, mettre la bassine sur le feu et faire cuire à petits bouillons pendant une heure environ. Retirer du feu et laisser refroidir pendant quelques heures (ou jusqu'au lendemain, c'est encore mieux).

Reprendre la cuisson pendant 30 minutes. Les morceaux de mérévilles vont confire et devenir translucides.

Tester le degré de cuisson en déposant une cuillerée de confiture sur une assiette froide : elle doit se figer (si ce n'est pas le cas, poursuivre la cuisson un peu plus longtemps).

La confiture, une fois refroidie, doit avoir la consistance et la couleur d'un beau miel d'acacia. Mettre immédiatement dans des pots stériles que vous retournerez jusqu'à leur complet refroidissement.

28 comments:

cocotte said...

Je suis en Provence et je ne connais même pas ce fruit...

ariane said...

Fin septembre, il y a la fête de la courge à Lauris ! l'occasion de trouver le fruit qui va bien ;-))

Lisanka said...

Je suis très intriguée par cette confiture!

Karine said...

Je ne connais pas ce fruit, pour moi, c'est le nom d'une ville de l'Essonne bien loin de la provence...

Kate said...

Je ne connais pas non plus ce fruit, je vais faire quelques recherches.

Ta photo est incroyable !

Fabienne said...

Cette confiture me rappelle mon enfance dans le Sud ... Bien que je n'aime pas trop cette confiture ... Merci pour ces beaux souvenirs ...

marion said...

je file me renseigner illico sur la méréville !

domi said...

Cette confiture est trés bonne aussi aromatisée à l'orange et au citron, et fait des merveilles dans ton pain d'épices. En remplacement de la confiture d'orange (je n'en avais plus, alors j'ai improvisé, vive les gros morceaux de méréville!)
Mais je crois que je vais l'essayer nature cette année, pour voir.

Bolli said...

Alors là, je n'ai jamais vu ni mangé ni entendu parler d'un fruit du nom méréville.....C'est entre la courge et la pastèque?

En tout cas, pas mal du tout!!!

sab said...

tellement beau que c'est presque dommage de la manger

Anonymous said...

Ta magnifique photo rend très bien le côté translucide de ce délice. Je fais exactement la même recette que toi (de ma mèe, qui la fait comme sa mèe, qui la faisait comme sa mère ...), mais j'ajoute aussi des zestes de citron et d'orange. Pour moi, c'est LA confiture de Noël. Je n'en ai pas encore vu sur le marché, un peu tôt peut-être.
Ca s'appelle aussi CITRE ou GIGERINE, et c'est de la famille des pastèques, melons, etc...
Cigale

Jimmy said...

J'ai du chercher sur google pour apprendre que la Méréville c'est la Gigérine, et pourtant j'habite en provence! En tout cas la couleur de cette confiture est...merveilleuse!

Anne said...

Je viens de decouvrir votre blog :) et moi qui commence un régime ,c'est une tentation epouvantable mais je crois que je vais céder

laurence said...

cela fait un moment que je recherche des graines de citre peux tu nous dire ou en acheter maintenant que tout le monde salive devant tes photos pour ma part je viens de faire une confiture courgette kiwi le mélange tres sympa

Flavie said...

Je ne connaissais pas du tout ce fruit!

chocolatomique said...

Le plus beau blog de cuisine que j'ai visité. J'ai hâte de voir de nouvelles recettes. Quelle créativité !!! De l'art pour moi...

Une admiratrice étudiante de 18 ans

Flo Bretzel said...

C'est la première fois que je vois ce fruit. Merci pour cette jolie découverte.

Sophie said...

Trop génial! Justement j'ai fait la mienne aujourd'hui, et après je tombe sur l'article!
NB: si tu vas sur mon blog ne donne pas la solution, je laisse un peu les blogueuses dentellières chercher...

nicolas said...

Je serais curieux de gouter dit dont ! Car, connais pas du tout la méréville. C surement savoureux. A la vue, ça tue ! Comme direz l'autre.

Camille said...

Laurence,
je n'ai pas trouvé d'adresse mail où vous écrire sur votre très beau site sur le crochet.

J'espère que vous aurez ce message tout de même.

J'ai quelques graines de méréville à vous envoyer si vous le souhaitez. Je pense en effet qu'elles ne sont pas commercialisées.
Vous pouvez m'écrire à :
cakesinthecity[at]gmail[dot]com

A très bientôt
camille

Anonymous said...

Olá!
Gostei muito da receita! Conheço um site de receitas e dietas que gostaria de indicar é o http://www.abcdosalimentos.com
Obrigado!

Chris said...

Une superbe couleur pour cette confiture qui doit être délicieuse... Je ne connaissais pas ce fruit ; celà ressemble un peu au melon ou à la pastèque...

emie said...

comme dh'ab la photo est divine et je n'ai aucun doute sur le gout !!

Anonymous said...

On peut acheter dez graines de citre sur le site "La ferme de Sainte-Marthe".
J'ai lu sur le blog La Cachina que les graines de citre ne donnent pas toujours des citres .... mais parfois des courgettes géantes, car ce sont des hybrides (titre du post : Courgette Tchernobyl !)
Cigale

sam-s-cook said...

La confiture : mon péché mignon :s

ooishigal said...

Comme c'est beau, je ne connaissais pas du tout et je suis conquise!
La photo est sublime...

Guiony said...

Puis-je apporter une petite correction sur ton magnifique blog? Une merveille en Provençal se prononce "méréville" mais s'écrit maravilho/maravilla^^^Voilou c'est tout!

yzaora said...

Les vrais provençaux connaissent ce fruit, car une fois l' an il le trouve sur le Gateau de Rois. C' est ce fruit confit jaune, à coté des cerises et de l' angélique verte. On l' appelle également "courge à confiture" ou GINGERINE. Cette confiture est sublime, un peu confite, un délice !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...