18 December 2021

Couronne de l'Avent - Sablés de Noël aux épices


Une couronne de l’Avent en biscuits épicés (oui, il y en a bien 24), je ne connais rien de mieux pour attendre Noël !




Pour 40 sablés (vous en utiliserez 24 pour la couronne)

80 g de miel d'acacia liquide
80 g de sucre de canne blond
2 cuillerées à café d'épices pour pain d'épices (à adapter selon le goût ou l'intensité du mélange)
1 cuillerée à café de bicarbonate alimentaire
100 g de beurre mou
30 g d'œuf battu (la moitié d'un gros œuf)
250 g de farine T65
20 g de poudre d'amande
+ emporte-pièces en forme de houx, de gui ou d’étoiles. 
+ sucre glace pour la déco

Faire fondre le miel et le sucre dans une casserole à feu doux. Lorsque le sucre est complètement dissout, verser dans un saladier et laisser tiédir.

Ajouter le beurre, les épices et le bicarbonate. Mélanger au fouet à main avant d’ajouter l’œuf. Battre de nouveau.

Ajouter la farine petit à petit. Travailler d’abord avec une cuillère en bois puis à la main lorsque la pâte a suffisamment épaissi. 

Vous allez obtenir environ 540 g de pâte à biscuits. 

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée (ou 180°C - chaleur statique). 

Couper la pâte en 4 morceaux que vous travaillerez l’un après l’autre. Cela facilitera la découpe des biscuits.

Étaler le 1er morceau de pâte sur un plan de travail très légèrement fariné. La pâte doit avoir 5 mm d’épaisseur. Utiliser des emporte-pièces en forme d’étoiles ou de végétaux pour découper vos biscuits avant de les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ils vont beaucoup gonfler lors de la cuisson, il faut donc bien les espacer. 




Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte. Si elle devient difficile à travailler et un peu friable, notamment lorsque vous travaillez les chutes, ne pas hésiter à vous mouiller les mains et à pétrir (un peu, le moins possible) avant de l’étaler de nouveau.

Faire cuire les biscuits pendant 10 minutes environ (à adapter selon votre four). Bien surveiller car ils ne doivent pas brunir.

À la sortie du four, attendre quelques minutes avant de les transférer sur une grille de refroidissement. 

Je ne colle pas toujours mes biscuits lorsque je les assemble en couronne. Il m’arrive de les disposer simplement sur une belle assiette. Je trouve que c’est plus facile à manger. Mais vous pouvez les assembler avec un glaçage royal si vous préférez (180 à 200 g de sucre glace + un blanc de battu en neige ferme).

Ces biscuits épicés se conservent vraiment très bien. Ils sont parfaits si vous avez envie de les faire en avance. 



20 October 2021

Babas à l’orange

Mon amie Cat (la Superbe) me dit avec des étoiles dans les yeux qu’elle adore les Babas, qu’elle rêve d’en faire mais que c’est trèèès long et compliqué.
C’est pas faux.

Sauf si on suit la recette PARFAITE* du «Baba vite fait» d’Alexandra.




Pour 10 Babas de 8 cm
3 œufs, blancs et jaunes séparés
150 g de sucre
60g de beurre fondu
3 cuillerées à soupe de lait tiède
120 g de farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
le zeste finement râpé d’une orange bio (facultatif)

Pour le sirop
500 g d'eau
250 g de sucre
7 cuillerées à soupe de Grand-Marnier

Pour la garniture
10 cuillerées à café bombées de confit d’orange maison ou de confiture d’orange de bonne qualité**

Pour la chantilly (2 méthodes au choix)
Méthode 1 : pour une excellente tenue
300 g de crème fleurette à 30% de matière grasse (très froide)
100 g de mascarpone*** (très froid)
40 g de sucre glace

Méthode 2 : pour plus de légèreté 
400 g de crème fleurette à 30% de matière grasse (très froide)
40 g de sucre glace 

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Beurrer les moules à Babas avant de les entreposer au réfrigérateur pendant la préparation des gâteaux.

Dans un saladier, battre au fouet électrique les jaunes d’œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le beurre fondu, le lait tiédi, le zeste d’orange et la farine tamisée avec la levure et le sel.

Dans un 2e saladier, battre les blancs d’œufs en neige ferme puis les incorporer délicatement à la pâte (en 3 ou 4 fois).

À l’aide d’une poche à douille (c’est plus facile) remplir les moules aux 2/3 et faire cuire les Babas pendant 8 à 10 minutes. Ils doivent dorer sans excès.




Pendant ce temps, préparer le sirop. Dans une casserole faire chauffer l'eau et le sucre jusqu'à ébullition. Lorsque le sucre est dissout (après 3 ou 4 minutes), retirer du feu et ajouter le Grand-Marnier. Laisser tiédir.

Lorsque les Babas sont cuits, les démouler sur une grille et les laisser tiédir avant de les plonger dans le sirop afin de les imbiber (attention, à ce stade de la recette, ni les gâteaux ni le sirop ne doivent être brûlants).
Laisser refroidir complètement.

Garnir le centre de chaque Baba d’une cuillerée à café de confit d’orange.




Préparer la chantilly :

Méthode 1 : dans un saladier verser le mascarpone** que vous détendrez avec 2 cuillerées à soupe de crème fleurette. Ajouter progressivement le reste de la crème. Lorsque le mélange est bien homogène, fouetter l'ensemble au batteur électrique afin d’obtenir une crème ferme et aérée. Ajouter le sucre glace au dernier moment. Réserver au réfrigérateur.

Méthode 2 : faire une chantilly classique. Le résultat sera plus léger. 

Garnir le Baba de chantilly juste avant de servir. Pour cela, utiliser une poche et une douille cannelée. 


* C'est ma talentueuse amie Alexandra (aussi gourmande que moi) qui m'a donné, il y a plusieurs années déjà, cette incroyable recette (à la fois rapide & simplifiée) du Baba au rhum. Un DÉLICE jamais égalé !!!

**
Le confiture extra d’oranges de Corse « Monoprix bio origines » est parfaite. 

*** L'ajout de mascarpone à la crème permet de donner à la chantilly une tenue exceptionnelle.

09 June 2021

Petit café entre amies - Fondants chocolat & framboises.


Les copines appellent pour dire que c'était pas prévu mais qu'elles vont passer.
Ben oui, venez, j'ai un café de compète et des gâteaux au chocolat ! 






Pour 8 à 10 petits gâteaux
4 œufs
220 g de sucre
200 g de très bon chocolat noir à 52% de cacao
50 g de beurre
50 g de farine
+  1 petite barquette de belles framboises

  
Préchauffer le four à 160°C - chaleur tournante
  

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (ou au four à micro-ondes, puissance mini). Mélanger rapidement au fouet les œufs et le sucre. Ajouter la farine tamisée, et le chocolat fondu.
Verser 2 centimètres de pâte dans des ramequins en verre beurrés (plutôt larges et bas donc...) ou dans des caissettes à tartelettes (vous devrez alors utiliser deempreintes en silicone  pour les maintenir).
Répartir 3 ou 4 framboises sur chaque gâteau puis les enfoncer légèrement.
Faire cuire pendant 12 à 15 minutes en surveillant. La pâte va gonfler et se craqueler (signe que c'est presque prêt). L'intérieur doit rester mi-cuit : on peut le voir grâce aux craquelures justement.

Sortir du four même si les gâteaux ont l'air d'être un peu mous (pas trop quand même). Ils vont durcir en refroidissant.

22 March 2021

Grands cookies au chocolat


LA recette des cookies au chocolat. Texture folle. Addiction assurée... et je sais de quoi je parle !





Pour 12 grands cookies de 12 cm de diamètre 


200 g de chocolat noir à 50% de cacao*

100 g de beurre

120 g de sucre en poudre

90 g de sucre blond fin (par exemple Blonvillers)

2 œufs

130 g de farine T65

1 cuillerée à café rase de levure chimique 



Préchauffez le four à 160 °C - chaleur ventilée. 


Faire fondre au micro-ondes (puissance mini) le chocolat et le beurre. Procéder par périodes de 30 secondes de façon à éviter de faire brûler le chocolat.  


Dans un grand saladier, à l’aide d’un batteur électrique, fouetter les œufs, le sucre en poudre et le sucre blond durant cinq minutes. Le mélange doit blanchir et doubler de volume. 


Ajouter le chocolat et le beurre fondus. Battre 20 secondes afin d’homogénéiser l’ensemble. 


Tamiser la farine et la levure avant de les ajouter à l’appareil au chocolat. Mélanger délicatement à la maryse jusqu’à ce que les ingrédients secs soient tout juste incorporés. Si la pâte semble trop molle, il suffit d’attendre 10 à 15 minutes avant de la façonner. Elle va épaissir, la farine absorbant les liquides. 

Si vous mélangez trop longtemps, les craquelures à la surface des biscuits ne se formeront pas. A partir de ce moment, ne travaillez plus la pâte. 


Recouvrir 2 plaques de cuisson de papier sulfurisé beurré (oui beurré, cela permettra à la pâte de mieux se développer). Utiliser une cuillère à glace pour former les cookies que vous espacerez le plus possible (6 par plaque). Ils vont beaucoup s’étaler pendant la cuisson.




Faire cuire pendant 10 à 12 minutes. Ils seront encore très mous. C’est normal, ils vont durcir en refroidissant. Afin de ne pas les casser, attendre 15 minutes avant de les manipuler. 

Ils sont très croustillants à l’extérieur et encore moelleux dedans. 



* Ici j’utilise le chocolat Nestlé dessert qui permet d’obtenir de jolies craquelures à la surface des biscuits.
J’ai essayé avec une autre marque qui a donné un résultat moins esthétique... mais tout aussi bon. J’ai remarqué le même phénomène avec les brownies.
Je suis motivée, je vais poursuivre mes tests et déterminer quel est le meilleur chocolat. Évidemment, je vous tiendrai au courant.
EDIT 1. Le chocolat noir Lindt dessert à 50% est parfait lui aussi !

16 December 2020

Pain d'épices à l'orange

Chez lui tout me plaît, son petit goût d'agrumes, son parfum entêtant et sa jolie couleur rousse. Allez, viens par ici que je te mange !





Pour un moule de 22 cm de diamètre
300 g de farine
50g de sucre roux
2 c à c de Mélange pour pain d'épices (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1 c à c de levure chimique
1 c à c de bicarbonate
1 grosse pincée de sel

130 ml de miel liquide doux (acacia, oranger)
130 ml d'eau très chaude
60 g de beurre fondu
200 g de très bonne confiture d'orange (avec de gros morceaux)


Préchauffer le four à 150° C.


Dans un grand bol mélanger la farine, le sucre, les épices, les levures et le sel. Dans un 2ème bol verser et mélanger le miel, l'eau chaude, la confiture d'orange et le beurre fondu. Ajouter progressivement les ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Beurrer généreusement un moule de forme fantaisie. L'entreposer 5 minutes au réfrigérateur afin de faire figer le beurre. Y verser ensuite la pâte. Faire cuire pendant 30 à 35 minutes. Si le pain d'épices se colore trop rapidement en cours de cuisson, le protéger avec une feuille de papier alu. La lame d'un couteau plantée à cœur doit en ressortir propre.

Cette merveille conserve tout son moelleux vraiment très longtemps (ça c'est l'effet "confiture d'orange").


04 May 2020

Gâteau à l'orange sans farine


Les copines m'appellent affolées.
Il leur faut (vite) un gâteau mais pas de farine dans les rayons... c'est plus rare que du citron caviar.
Pas de panique, j'ai la recette qui sauve* !!!







Pour un moule à manqué de 24 cm (ou 10 gâteaux individuels)
2 oranges bio
6 œufs
200 g de sucre
250 g de poudre d'amandes
2 cuillerées à café de levure chimique
+ sucre glace ou fruits rouges pour décorer

Préparer les oranges. Afin qu'elles n'éclatent pendant la cuisson, piquer chacune d'elles 10 fois à l'aide d'une fourchette. Les mettre  dans un saladier supportant la chaleur et couvrir d'un film (spécial micro-ondes). Faire cuire pendant 6 à 8 minutes (puissance maxi). Les oranges vont rendre un peu de jus et se ramollir. Les laisser  tiédir (faudrait pas se brûler).

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Beurrer un moule à manqué de 24 cm (ou des moules individuels) et l'entreposer au réfrigérateur.

Couper les oranges en gros morceaux (retirer les pépins et les pédoncules). Les réduire en purée dans un robot à lames ou dans un blender (solide !!!). Il doit rester quelques petits morceaux d’écorce. Ajouter les œufs et mixer pour homogénéiser l'ensemble.

Verser le mélange obtenu dans un saladier avant d'y ajouter le sucre, la poudre d'amande et la levure tamisée. Mélanger...

Verser la pâte dans le moule et faire cuire pendant 40 minutes. Si le gâteau dore trop rapidement, le protéger avec une feuille d'alu.

Attendre quelques minutes avant de démouler sur une grille et laisser refroidir complètement.

Décorer juste avant de servir.


* Un gâteau qu'il faut absolument tester. Vraiment fruité et texture fondante parfaite !!! De plus, il se conserve très bien pendant plusieurs jours.



21 December 2019

Biscuits épicés de Noël | Biscuits suédois | Pepparkakor

Biscuits épicés de Noël... mes préférés. Je les aime d’amuuuur depuis toujours.





Pour 40 biscuits environ
100 g de beurre
100 de vergeoise brune
150 g de Lyle's Golden syrup* ou de miel liquide doux (comme le miel d'acacia)
1 œuf
370 g de farine
3 c à c de 
Mélange pour pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1/4 de c à c de levure chimique
1/4 de c à c de sel

Pour le glaçage
1 blanc d'œuf battu en neige ferme
180 à 200 g de sucre glace
1 poche à douille munie d'un embout très fin (1 mm)


Faire fondre le beurre, la vergeoise et le Golden syrup (ou le miel) dans une petite casserole jusqu'à complète dissolution du sucre. Laisser tiédir.

Dans un grand saladier, tamiser la farine, la levure, le sel et les épices. Faire un puits dans lequel vous verserez le mélange au Golden syrup et l'œuf légèrement battu. Mélanger immédiatement à l'aide d'un batteur électrique équipé des crochets de pétrissage (ou avec vos petites mains).

Vous devez obtenir une pâte suffisamment ferme pour être roulée en boule. La recouvrir de film et la réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.

Étaler la pâte très finement (3 mm d'épaisseur) et la découper en forme de petites maisons. Pour cela j'ai découpé 3 types de maisons dans du papier Canson. Pour vous donner une idée, les plus étroites mesurent 7 x 3,5 cm ; les plus carrées (5 x 7 cm) et les amstellodamoises (8,5 x 4,5 cm). Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et faire cuire pendant 8 minutes. Les Pepparkakor doivent être légèrement dorés. Attendre leur complet refroidissement avant de les décoller de la feuille de papier sulfurisé. Ils vont beaucoup durcir en refroidissant.

Pour glacer les Pepparkakor : ajouter progressivement le sucre glace au blanc d'œuf battu en neige ferme. Le mélange doit être assez épais pour ne pas couler lorsqu'on en décorera les biscuits. Dessiner à la poche à douille les motifs de votre choix et laisser sécher pendant deux heures.

Super épicés et vraiment croustillants, les Pepparkakor sont les plus parfaits des biscuits de Noël.

Trop forts ces suédois !


*Golden syrup : sirop de sucre ambré fait à partir de sucre de canne. On le trouve facilement dans le rayon Épicerie anglaise des grandes surfaces, dans les MonoprixLafayette gourmet… 

07 November 2019

Cake au citron et cranberries

Cake adoré, celui dans lequel on découpe des tranches toujours parfaites.




Pour un moule à cake de 20 x 8 cm
d'après la recette du Cake aux myrtilles de Yotam Ottolenghi (avec un peu moins de beurre et de sucre)

100 g de beurre très mou
150 g de sucre en poudre
le zeste finement râpé de 2 citrons bio
le jus d'1 citron bio
3 gros œufs
80 g de farine
1 cuillerée à café de levure chimique
120 g de poudre d'amande
200 g de cranberries fraîches

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Dans un grand saladier, fouetter pendant 3 minutes le beurre et le sucre à l'aide d'un batteur électrique. Ajouter les zestes et le jus de citron.

Tout en continuant à battre à vitesse moyenne, ajouter les 3 œufs un à un.

Tamiser la farine, la levure et la poudre d'amande avant de les incorporer en 3 fois au précédent mélange.

Terminer la pâte en y ajoutant 150 g de cranberries à l'aide d'une spatule.

Verser l'appareil dans un moule à cake beurré et chemisé de papier cuisson.

Enfourner pour 10 minutes à 160°C puis recouvrir la surface du cake avec les 50 g de fruits restants. Poursuivre la cuisson pendant 15 minutes, jusqu'à ce que le cake commence à dorer. Protéger alors la surface avec une feuille d'aluminium et laisser cuire 30 minutes de plus.

Vérifier la cuisson en enfonçant une pique à brochette au centre du gâteau. Elle doit en ressortir sèche. Laisser refroidir 15 minutes avant de démouler sur une grille.

Il faut être patient et le laisser refroidir complètement avant de le manger. J'ajoute que je le trouve meilleur le lendemain. Son côté acidulé est plus présent et sa texture est alors parfaite.

17 September 2019

Gâteau amande & chocolat - sans gluten

Je déclare la saison du chocolat officiellement ouverte !





Pour 1 gâteau de 20 cm de diamètre + 6 petits gâteaux individuels**
6 œufs
200 g de sucre
200 g de poudre d'amande
10 g de levure chimique sans gluten
50 g de cacao de bonne qualité (Pralus pour moi)

Pour la ganache
180 g de chocolat noir de bonne qualité
180 g de crème fleurette (conservée au réfrigérateur jusqu'au moment de son utilisation)
+ mûres et myrtilles pour la décoration





Préchauffer le four à 150°C - chaleur ventilée.

Chemiser et beurrer un moule à charnière de 20 cm de diamètre. Le réserver au réfrigérateur.

Dans un saladier, battre au fouet à main les œufs et le sucre pendant 1 minute. Laisser reposer quelques minutes afin de favoriser la dissolution de sucre.

Ajouter ensuite la poudre d'amande, le cacao et la levure. Je tamise toujours le cacao et la levure ensemble pour être sûre d'obtenir un appareil homogène.

Verser les 2/3 de la pâte* dans le moule à charnières (le reste servira pour les gâteaux individuels) et faire cuire pendant 25 minutes environ.  Le gâteau est prêt lorsque sa surface est tout à fait prise. Je veux dire par là que le centre ne doit plus remuer du tout lorsqu'on secoue le moule. C'est un gâteau qui ne doit surtout pas être trop cuit. Il est réussi lorsqu'il conserve une certaine humidité.

Laisser refroidir complètement avant de démouler.

Lorsque le gâteau est froid, préparer la ganache. Dans un petit saladier, faire fondre le chocolat découpé en carrés. J'utilise pour cela le micro-ondes réglé sur la puissance minimum et je procède par étapes de 20 secondes consécutives. Cela m'évite de faire brûler le chocolat. Ce genre d'incident arrivant toujours plus vite que prévu.

Lorsque le chocolat est tout à fait fondu, verser la crème fleurette froide en une seule fois. Remuer délicatement le tout à l'aide d'une maryse. Le mélange va rapidement épaissir et prendre une consistance idéale. Garnir la surface du gâteau de ganache et décorer avec les mûres et les myrtilles.

Procéder de même avec les 6 gâteaux individuels**.



* C'est-à-dire 3,5 cm d'épaisseur de pâte dans le moule. Après cuisson le gâteau aura une épaisseur de 5 cm.

** Le moule Asimetria de Pyrex est parfait pour ça. Il permet d'obtenir de jolis petits gâteaux cylindriques.


12 August 2019

Tarte meringuée aux groseilles


En vacances chez mon amie Manon. Sa vieille maison tout en pierres est bien cachée dans un champ - oui un champ - de framboisiers et de groseilliers. Évidemment, ça donne des idées...





Pâte sucrée
200 g de farine
100 g de beurre à température ambiante 
80 g de sucre glace 
1 petit œuf (45 g)
2 pincées de sel

Meringue aux groseilles
3 blancs d'œufs très frais (environ 100 g)
1 fois et 1/2 leur poids de sucre (environ 150 g)
200 g de groseilles égrappées
100 g de d'amandes effilées

Dans le bol d'un robot, travailler la farine, le sucre, le sel et le beurre jusqu'à ce que le mélange devienne sableux. Ajouter l’œuf et pétrir le moins possible. Arrêter dès que la pâte forme une boule. Réserver au frais pendant 20 minutes.

Abaisser la pâte à 5 mm d'épaisseur, en garnir un moule à tarte ou un cercle à pâtisserie de 22 cm de diamètre. Réserver au réfrigérateur pendant 20 minutes (opération indispensable qui évitera à la pâte de s'affaisser pendant la cuisson à blanc).

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.

Piquer la pâte à l'aide d'une fourchette et la faire cuire à blanc pendant 15 minutes. Sortir le fond de tarte du four et abaisser la température à 100°C.

Monter la meringue en fouettant les blancs d'œufs en neige à l'aide d'un batteur électrique. Quand ils sont presque fermes, ajouter le sucre peu à peu tout en continuant à fouetter. Arrêter quand les blancs sont devenus très fermes et brillants. Ajouter les groseilles et mélanger délicatement.

Faire griller les amandes à sec dans une poêle (à feu doux) et les répartir sur le fond de tarte. Recouvrir avec la meringue aux groseilles.

Faire cuire à four doux (100°C - chaleur ventilée) pendant 45 minutes. La meringue ne doit pas se colorer. Elle doit être craquante à l'extérieur et très fondante à l'intérieur.

Déguster de préférence le jour même.

26 April 2019

Gâteaux nantais

Une version minuscule du Gâteau nantais et j’ose le dire, la recette est parfaite*.




Pour 12 petits gâteaux de 6,5 cm
+ 1 gâteau de 20 cm

220g de sucre
150g de beurre très mou (surtout pas fondu)
œufs (220g)
150g de poudre d'amande
60g de farine
5g de levure
40g de rhum

+ 200g de sucre glace et 20g d'eau + 10g de rhum


Dans un saladier, fouetter au batteur électrique le beurre mou et le sucre jusqu'à ce que le mélange s'aère et prenne un peu de volume. Si le beurre est bien mou, cela ne prendra que 2 ou 3 minutes.
Ajouter la poudre d'amande ; mélanger. Ajouter les œufs 1 par 1 tout en mélangeant à faible vitesse. Incorporer la farine tamisée avec la levure ; mélanger de nouveau en cessant de battre dès que la farine est absorbée. Terminer en ajoutant le rhum.

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Beurrer un moule à charnière de 20 cm et les 12 alvéoles d'un moule à muffins aux bords bien droits (le modèle Asymétria de Pyrex est très bien pour ça).

Répartir la pâte dans les moules.


Faire cuire le grand gâteau pendant 20 minutes. Il doit dorer mais sans excès afin de ne pas se dessécher. Après quelques minutes hors du four, démouler et laisser refroidir sur une grille.

Les petits gâteaux doivent cuire pendant 12 à 15 minutes...

Dans un bol, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace tamisé, le rhum et l'eau. En respectant les proportions de 15g de liquide pour 100g de sucre glace, sa consistance sera toujours parfaite : ni trop, ni trop peu coulante.

Quand les gâteaux auront complètement refroidi, recouvrez-les de glaçage et laisser sécher pendant 2 heures au moins. La couche de sucre va devenir croquante au fil du temps.


* J’ajoute que ce gâteau si parfait se conserve jusqu'à une semaine (recouvert de film) sans perdre aucune de ses qualités. Aussi incroyable que pratique.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...