25 January 2007

Scones aux noisettes & caramel au beurre salé


Pour affronter le blizzard qui vient de faire chuter la température à - 40°C, je sors mon arme secrète : le scone aux noisettes... sans oublier une bonne couche de crème et de caramel fondant ! Va au moins falloir ça pour passer l'hiver...

Scones aux noisettes
Pour 20 petits scones
200 g de farine
50 g de noisettes fraîchement concassées
3 c à c de levure chimique
25 g de beurre coupé en petits morceaux
130 g de crème fraîche épaisse
1 oeuf légèrement battu
2 c à s d'huile de noisette (dans tous les Monop) si vous en avez

Pour le caramel fondant au beurre salé (Butterscotch sauce)
50 g de sucre semoule
50 g de sucre roux
50 g de beurre demi-sel
100 g de "Golden syrup" ou de miel liquide doux
100 g de crème fraîche épaisse

Préchauffer le four à 200°C.

Préparer le sauce au caramel. Dans une casserole faire fondre les sucres, le beurre et le "Golden syrup" (ou le miel). Lorsque que le mélange est bien homogène, ajouter la crème fraîche et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu'à ce que le caramel épaississe. Tester alors sa consistance en déposant une petite quantité de crème sur une assiette entreposée au réfrigérateur pendant 5 minutes. Le caramel doit se figer très rapidement tout en restant onctueux. Lorsqu'elle est prête, réserver la sauce au caramel dans un petit bocal que vous conserverez au frais.

Pour préparer les scones, mélanger les ingrédients secs et le beurre dans le bol d'un robot. Mixer jusqu'à ce que le mélange devienne homogène. Ajouter la crème, l'oeuf et l'huile de noisette ; pétrir jusqu'à ce que la pâte forme une boule souple.
Étaler sur une surface farinée : la pâte doit avoir environ 1,5 cm d'épaisseur. Découper les scones à l'aide d'un emporte-pièce de 4 cm de diamètre et les déposer sur une feuille de papier sulfurisé. Faire cuire pendant 10 minutes (maxi) : ils doivent à peine dorer. Sinon, ils seraient secs (dommage !).

Servir sans attendre. Ne surtout pas leur laisser le temps de refroidir, sous peine de les voir durcir. Les ouvrir en 2 et les recouvrir d'une épaisse couche de crème et de caramel. Ben oui, faut ce qu'il faut ! A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles !

18 January 2007

Coffee cake "Streusel aux noisettes"


Nooooon le Coffee cake n'est pas un gâteau au café comme je l'ai longtemps cru (shame on me)... C'est juste un bon gâteau maison, préparé avec amour pour accompagner un bon café... ou du thé (ce n'est pas interdit).



Pour le streusel
100 g de noisettes grossièrement concassées
100 g de vergeoise (blonde ou brune) ou de cassonade
50 g de beurre
50 g de farine
2 ou 3 c à c de cannelle
du sucre glace pour saupoudrer après cuisson

Pour la pâte
300 g de sucre semoule
125 g de beurre mou
4 blancs d'oeufs non battus
450 g de farine
1 sachet de levure chimique (10 g)
1 pincée de sel
250 ml de buttermilk (lait battu, lait de beurre, lait ribot ou lait fermenté, au rayon des laitages). Si vous ne trouvez pas de buttermilk, vous pouvez le remplacer par 125 ml de yaourt nature mélangé à 125 ml de lait.

Faire préchauffer le four à 150°C.

Mettre le beurre et le sucre dans un bol et battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les blancs d'oeufs un à un, tout en continuant à battre. Dans un deuxième bol, tamiser la farine, la levure et le sel. Ajouter progressivement au mélange beurre-sucre-oeufs et fouetter tout en ajoutant le buttermilk.
A l'aide d'un robot, préparer le streusel en mélangeant grossièrement les noisettes, le sucre, la cannelle, le beurre et la farine. Vous devez obtenir un mélange granuleux.
Verser la pâte dans un moule à manqué chemisé de papier sulfurisé beurré (étape nécessaire si l'on souhaite sortir le gâteau de son moule après la cuisson - à cause du streusel, on ne pourra pas retourner le Coffee cake pour le démouler) et répartir le streusel en formant une couche bien épaisse sur toute la surface du gâteau.
Faire cuire pendant 30 à 35 minutes. Bien surveiller le gâteau qui doit rester le plus clair possible. Trop cuit, il serait beaucoup moins moelleux (dommage) !

Voilà, c'est prêt et vous êtes sur le point de goûter au parfait Coffee cake, à la fois moelleux dedans et croustillant dessus : tout ce que j'aime !

08 January 2007

Pomme en pâte


Voici ma petite recette préférée du dimanche après-midi ! On a généralement tous les ingrédients sous la main et c'est facile, rapide et super bon, bien sûr. Quand je vous dis qu'elle est parfaite cette recette...



Pour 4 "Pommes en pâte"

250 g de farine
125 g de beurre froid coupé en petits morceaux
7 cl d'eau froide

50 g de noisettes concassées
50 g de sucre roux
50 g d'écorce d'orange confite coupée en petits dés
1 c à c de cannelle

4 petites pommes golden
1 jaune d'oeuf pour dorer

Faire préchauffer le four (180°C)

Dans le bol d'un robot, travailler la farine et le beurre jusqu'à ce que le mélange ressemble à de la semoule. Ajouter l'eau glacée en plusieurs fois et pétrir le moins possible. Arrêter dès que la pâte forme une boule et réserver au frais pendant 30 minutes.

Abaisser la pâte à 3 mm d'épaisseur et découper 4 carrés de 20 cm de côté.

Éplucher les pommes et les évider. Dans un bol, mélanger les noisettes concassées, le sucre roux, les écorces d'orange confite et la cannelle. Placer chaque pomme au centre d'un carré de pâte et remplir la partie évidée avec le mélange à la noisette.
Refermer la pâte autour de chaque pomme et décorer avec des feuilles découpées dans les chutes de pâte. A l'aide d'un pinceau, dorer avec un jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau. Faire cuire pendant 25 à 30 minutes et c'est tout.

Faites chauffer l'eau pour la théière et déguster dès la sortie du four… encore tout fumant !