23 November 2006

Mannala, le "Petit homme" de la saint Nicolas


Je n'ai jamais résisté à ces "Petits hommes" briochés qui sentent bon les épices et l'orange ! On les mange le soir du 6 décembre, en faisant revivre année après année...
la terrifiante légende de saint Nicolas.


Pour 12 Mannalas
25 cl de lait tempéré
500 g de farine T 65 de préférence (pour les brioches, j'utilise toujours la farine Markal Agriculture Biologique : le résultat est plus moelleux), sinon la T55 marche très bien aussi.
110 g de beurre mou
1 gros oeuf
70 g de sucre
1 sachet de Levure boulangère instantanée Francine (c'est celle que je préfère) si vous utilisez une machine à pain pour pétrir la pâte, 2 sachets si vous pétrissez à la main
1 c à c de Quatre-épices ou de Mélange pour pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
le zeste râpé d'une orange
1 jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau pour dorer les brioches

Pour le glaçage
la moitié d'un blanc d'oeuf battu en neige
environ 100 g de sucre glace

Dans une grande jatte, faire un puits avec la farine et y incorporer le beurre, le sucre, l'oeuf, le lait tempéré, la levure, les épices et le zeste d'orange râpé. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse et souple (15 minutes environ). Couvrir et laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume (dans le four préchauffé quelques minutes à température mini. par exemple).
Si vous avez une machine à pain c'est encore plus simple : mettre le lait, la farine, le beurre, l'oeuf, le sucre, la levure, les épices et le zeste d'orange râpé dans la cuve. Choisissez le programme Préparation de pâte levée et c'est tout.

Après la première levée faire retomber la pâte en la pétrissant une minute ou deux et la partager en douze parts. Avec chaque morceau, former un petit boudin de pâte que vous aplatirez légèrement. Façonner une tête à l'une des extrémités. Donner deux coups de ciseaux sur les côtés pour former les bras. Une dernière entaille en bas du boudin de pâte et vous aurez les jambes du "Petit homme".

Déposer chaque Mannala sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Laisser lever de nouveau pendant une heure environ, dans un endroit tempéré à l'abri des courants d'air.

Faire préchauffer le four (150°C).

Dorer les brioches au jaune d'oeuf et faire cuire pendant 15 à 20 minutes. Sortir les Mannalas et les laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, préparer le glaçage en ajoutant progressivement du sucre glace au blanc d'oeuf battu en neige. Vous devez obtenir un mélange crémeux assez épais. Former un petit cornet avec du papier sulfurisé : il vous servira de poche à douille pour décorer les Mannalas avec le glaçage. Dessiner les yeux, le nez, un grand sourire et les boutons de son habit...

16 November 2006

Petites étoiles de Noël à la cannelle - Zimtsterne


Pas question de passer Noël sans Zimtsterne, cet irrésistible biscuit qui mêle la délicate saveur des amandes à celle des épices... sous une couche croquante de glaçage royal.

Petites étoiles de Noël à la cannelle - Zimtsterne
Pour 80 petites étoiles
400 g d'amandes en poudre (ou finement concassées)
300 g de sucre
2 ou 3 blancs d'oeufs montés en neige
le zeste d'un citron
2 c à c de cannelle
1 c à c de Quatre-épices ou de Mélange pour pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)

Pour le glaçage royal
1 blanc d'oeuf monté en neige
du sucre glace

Faire préchauffer le four (150°C).

Mélanger les amandes, le sucre, le zeste de citron et les épices. Ajouter progressivement les blancs d'oeufs jusqu'à ce que vous obteniez une pâte ferme.

Saupoudrer le plan de travail de sucre en poudre et y abaisser la pâte à 5 mm d'épaisseur. Découper en forme de petites étoiles à l'aide d'un emporte-pièces. C'est une étape délicate car le pâte est très friable. Ne pas hésiter à poudrer la pâte de sucre si elle colle encore un peu.

Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé beurré et faire cuire pendant 10 à 12 minutes si le four est à chaleur tournante (quelques minutes de plus si ce n'est pas le cas). Veiller à ne pas les faire cuire trop longtemps (ils seraient secs) : ils vont durcir en refroidissant.

Pendant ce temps, préparer le glaçage royal en mélangeant le blanc d'oeuf monté en neige et suffisamment de sucre glace pour obtenir un mélange crémeux.

Quand les étoiles sont cuites, les laisser refroidir quelques minutes avant de les décoller du papier de cuisson et de les ranger sur une grille.

Recouvrir chaque étoile de glaçage à l'aide d'une lame de couteau plat et laisser sécher. Le glaçage devient alors brillant comme de la neige.
Voilà c'est prêt et pas besoin d'attendre pour les croquer.

Les Zimtsterne sont les parfaits petits biscuits à offrir (puisqu'on peut les conserver plusieurs semaines), mais j'avoue que leur résister est au-dessus de mes forces.

11 November 2006

Leckerli de Bâle - Basler Leckerli


Le vent de Noël souffle dans ma cuisine... Mes Leckerli sont au four et le parfum des épices qui se mêle à celui des écorces d'orange me fait tourner la tête.

 Leckerli de Bâle - Basler Leckerli
Pour 50 Leckerli
150 g d'amandes concassées (mondées ou pas)
150 g d'écorces d'orange et de citron confites coupées en petits cubes
1 c à c de cannelle
1 c à c de Mélange pour pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
350 g de farine
10 g de bicarbonate (ou de levure chimique)
450 g de miel doux liquide
130 g de sucre

Pour le glaçage
150 g de sucre glace
1/2 jus d'orange ou de citron

Préchauffer le four à 150°C.

Mélanger les amandes, les écorces, les épices, la farine et le bicarbonate. Faire chauffer le miel dans une casserole et y faire fondre le sucre avant d'y ajouter le premier mélange. Armez-vous d'une spatule un peu costaude (la pâte à Leckerli est une chose robuste et très collante) et pétrir jusqu'à ce que l'ensemble soit homogène.

Recouvrir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé beurré et y abaisser la pâte (1 cm d'épaisseur) avec les mains - c'est la seule solution !

Mettre au four et faire cuire pendant 10 à 12 minutes si le four est à chaleur tournante (quelques minutes de plus si ce n'est pas le cas). Pour garder son moelleux, la pâte à Leckerli doit rester claire et molle puisqu'elle durcit en refroidissant.

Pendant la cuisson, préparer le glaçage en ajoutant très progressivement le jus d'orange ou de citron au sucre glace. Le résultat ne doit pas être trop liquide.

Sortir la pâte du four et la découper immédiatement en petits carrés de 3 x 3 cm. Tremper la face supérieure de chaque Leckerli dans le glaçage au sucre et laisser sécher sur une grille.

Voilà, c'est prêt et le plus difficile est à venir : attendre deux ou trois jours (leur saveur et leur consistance vont s'améliorer) avant de les goûter, puis de les dévorer ! Les Leckerli se conservent très longtemps... mais pour Noël il n'y en aura plus ! Il suffira de recommencer...

02 November 2006

Cranberry upside down cake - Gâteau à l'envers aux canneberges


Aujourd'hui est un grand jour ! Ce matin j'ai trouvé des canneberges chez mon gentil marchand de primeurs, et c'est un événement qui se doit d'être fêté... avec un magnifique (j'adore sa belle couleur rouge profond) et délicieux Cranberry upside-down cake !




Pour la garniture
300 g de canneberges
130 g de sucre
le jus d'un 1/2 citron
1/2 c à c de cannelle
1/4 de c à c de Quatre-épices (ou de Mélange pour Pain d'épices Espig)
30 g de beurre coupé en tout petits morceaux

Pour la pâte
300 g de sucre semoule
125 g de beurre mou
4 blancs d'oeufs non battus
450 g de farine
1/2 sachet de levure chimique (5 g)
1 pincée de sel
250 ml de buttermilk (lait battu, lait de beurre, lait ribot ou lait fermenté, au rayon des laitages) Si vous ne trouvez pas de buttermilk, vous pouvez le remplacer par 125 ml de yaourt nature mélangé à 125 ml de lait.

Faire préchauffer le four à 150°C.

Mettre le beurre et le sucre dans un bol et battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les blancs d'oeufs un à un, tout en continuant à battre. Dans un deuxième bol, tamiser la farine, la levure et le sel. Ajouter progressivement au mélange beurre-sucre-oeufs et fouetter tout en ajoutant le buttermilk.

Préparer la garniture en mélangeant les canneberges, le sucre, les épices et le jus de citron. Verser dans un moule à manqué beurré et arranger les fruits de façon à ce qu'ils ne forment qu'une seule couche. Parsemer les fruits de petits morceaux de beurre.

Recouvrir délicatement les canneberges de pâte à l'aide d'une cuillère et faire cuire pendant 20 à 25 minutes. Bien surveiller le gâteau qui doit rester le plus clair possible. Trop cuit, il serait beaucoup moins moelleux (dommage) !

Sortir le gâteau du four et le laisser reposer 3-4 minutes avant de le démouler. Retourner le moule sur un plat de service et attendre de nouveau quelques minutes avant de retirer le moule : en procédant ainsi, on évite tout risque de voir les canneberges rester collées au fond du moule !

Voilà, c'est prêt et vous êtes sur le point de goûter au parfait gâteau d'automne, à la fois acidulé et épicé : tout ce que j'aime !