24 October 2006

Le bonhomme de pain d'épices


"Une veille femme était en train de faire du pain d'épices. Comme il lui restait de la pâte, elle façonna un petit bonhomme. Avec du raisin, elle dessina les yeux, le nez, un grand sourire et les boutons de son habit.

Puis elle le mit à cuire. Au bout d'un moment, elle entendit tambouriner à la porte du four. Elle l'ouvrit et, à sa grande surprise, le bonhomme de pain d'épices en sortit d'un bond.
Elle voulut l'attraper, mais il lui échappa en criant :
-Cours, cours, aussi vite que tu peux ! Tu ne m'attraperas pas. Je suis le bonhomme de pain d'épices..."



Pour 30 bonshommes
350 g de farine
1 sachet (10 g) de levure
170 g de sucre roux
2 c à c de Mélange pour Pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
100 g de beurre tempéré coupé en morceaux
1 oeuf
100 g de miel liquide doux (acacia ou oranger) ou 100 g de Lyle's Golden Syrup (Monop., Galeries Lafayette...)

Pour le glaçage
la moitié d'un blanc d'oeuf battu en neige
environ 100 g de sucre glace

Préchauffer le four à 160°C.

Tamiser les ingrédients secs dans le bol d'un robot. Ajouter le beurre et mixer jusqu'à le mélange devienne sableux. Incorporer l'oeuf battu et le miel (ou le Golden Syrup) et travailler jusqu'à ce que la pâte forme une boule.

Étaler la pâte (1/2 cm d'épaisseur) sur un plan légèrement fariné et découper les bonshommes (ou toute autre forme) à l'aide d'un emporte-pièce.
Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé beurré.
Faire cuire pendant 7 minutes environ : les biscuits doivent commencer à dorer.

A la sortie du four, les laisser refroidir sur la plaque pendant quelques minutes (cela évitera de les casser : ils sont un peu fragiles tant qu'ils sont chauds).

Préparer le glaçage en ajoutant progressivement du sucre glace au blanc d'oeuf battu en neige. Vous devez obtenir un mélange crémeux assez épais.
Former un petit cornet avec du papier sulfurisé : il vous servira de poche à douille pour décorer les Bonshommes avec le glaçage. Dessiner les yeux, le nez, un grand sourire et les boutons de son habit...

Voilà, c'est fait... et surtout ne les laissez pas s'échapper !

18 October 2006

Les brioches de la maison Parker


Les brioches de la maison Parker
font partie de ces petits bonheurs qui nous font la vie belle et légère. Des brioches toutes simples certes, mais qui ont quand même un petit grain de folie : la façon dont on découpe la pâte avant de la laisser gonfler dans chaque petit moule.




Pour la pâte à brioche (environ 16 pièces)
25 cl de lait tempéré
500 g de farine T 65 de préférence (pour les brioches, j'utilise toujours la farine Markal Agriculture Biologique : le résultat est plus moelleux), sinon la T55 marche très bien aussi.
110 g de beurre mou
1 gros oeuf
70 g de sucre
1 sachet de Levure boulangère Francine (c'est celle que je préfère) si vous utilisez une machine à pain pour pétrir la pâte, 2 sachets si vous pétrissez à la main.

Pour beurrer chaque épaisseur de brioche
30 à 40 g de beurre fondu

Et pour saupoudrer à la sortie du four
du sucre glace à volonté

Dans une grande jatte, faire un puits avec la farine et y incorporer le beurre, le sucre, l'oeuf, le lait tempéré et la levure. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse et souple (15 minutes environ).
Couvrir et laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume (dans le four préchauffé quelques minutes à température mini. par exemple).

Si vous avez une machine à pain c'est encore plus simple : mettre le lait, la farine, le beurre, l'oeuf, le sucre et la levure dans la cuve. Choisissez le programme Préparation de pâte levée et c'est tout.

Après la première levée faire dégonfler la pâte et la partager en deux (ça sera plus pratique). Étaler au rouleau la première moitié de pâte (1 cm d'épaisseur) en lui donnant la forme d'un long rectangle que vous diviserez en petits morceaux de 5 x 10 cm. Il faut 3 morceaux pour faire une brioche. Sortez vos calculettes...

Badigeonner chaque morceau (de 5 x 10 cm) de beurre fondu. Superposer 3 rectangles de pâte et replier en deux comme si vous vouliez fermer un livre.

Maintenant, que le plus dur est fait... déposer la brioche dans un petit moule (à muffin) beurré. Et c'est parti pour une deuxième levée dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air (environ 1 heure).
Même manœuvre avec le reste de pâte...

Préchauffer le four à 160°C.

Quand les brioches sont bien gonflées, il est temps de les faire cuire (15 à 20 minutes) en les protégeant, si nécessaire, avec une feuille d'aluminium.
Pour des brioches bien moelleuses ne pas faire trop cuire.

A la sortie du four, saupoudrer généreusement de sucre glace : c'est le moment d'en abuser. Mordez dedans et... souriez.

12 October 2006

Petits cakes à l'orange et aux amandes


Voici venu le temps où je fais siffler ma bouilloire plusieurs fois par jour. Et j'adore ça : les premières feuilles qui roussissent et les premiers pulls qui m'autorisent à abuser sans complexes de ces petits cakes à l'orange.


Pour 8 cakes individuels
100 g de beurre demi-sel tempéré
200 g de sucre
3 œufs
120 g d'amandes en poudre
1 petite orange (zeste et jus)
120 g de Maïzena (fécule de maïs)
5 g de levure chimique (1/2 sachet)

Pour le glaçage
150 g de sucre glace
1/2 jus de d'orange

Préchauffer le four à 160°C.
Dans un premier bol, travailler le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange éclaircisse. Ajouter les œufs un à un, la poudre d'amandes, le jus et le zeste de l'orange.
Dans un deuxième bol, tamiser la fécule de maïs et la levure, puis verser ce mélange dans le premier bol.
Beurrer 8 moules à cakes individuels (ou un grand moule) et y verser la pâte. Mettre au four et laisser cuire environ 20 minutes (35 à 40 minutes s'il s'agit d'un grand moule).
Pendant ce temps, préparer le glaçage en ajoutant petit à petit le jus de l'orange au sucre glace. Attention, le glaçage ne doit pas être trop liquide. Démouler les cakes et les laisser refroidir sur une grille avant de glacer chacune de leurs faces.
Le glaçage n'est pas seulement beau et super bon : bien à l'abris sous sa couche de sucre, le cake garde tout son moelleux... très très longtemps. Voilà, c'est fait... il ne reste plus qu'à faire chauffer l'eau.

05 October 2006

Lebkuchen - Pains d'épices de Nuremberg


Bon, c'est vrai, je fais comme une petite fixation sur le pain d'épices en ce moment...


Pour 30 Lebkuchen
4 oeufs
250 g de sucre roux
70 g d'écorce d'orange hachée
70 g d'écorce de citron hachée
90 g d'amandes concassées
90 g d'amandes en poudre
4 c à c de Mélange pour Pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
300 g de farine
2 c à c de bicarbonate
amandes émondées pour le décor

Pour le glaçage
200 g de sucre glace
4 ou 5 c à s d'eau

Dans un premier récipient, battre et faire blanchir le mélange de sucre et d'oeufs. A jouter les écorces d'orange et de citron, les amandes concassées, les amandes en poudre et les épices.
Dans un autre récipient, tamiser la farine et le bicarbonate que vous ajouterez progressivement à la première pâte. Quand l'appareil est homogène, laisser reposer pendant 5 heures.

Découper une feuille de papier sulfurisé et la beurrer très généreusement : ben oui, vous verrez, c'est très collant ces petites choses-là ! Former des boules de pâte que vous disposerez sur le papier de cuisson en les espaçant suffisamment (ça gonfle un petit peu en cuisant).
Aplatir chaque boule de pain d'épices avec le dos d'une cuillère à soupe trempée dans un verre d'eau. Vous allez ainsi obtenir de jolis Lebkuchen de forme régulière. Les décorer avec les amandes émondées.
Laisser sécher toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 160°C.
Faire cuire pendant 12 minutes si vous avez un four à chaleur tournante (sinon, quelques minutes de plus peuvent être nécessaires). Les Lebkuchen doivent à peine dorer. Trop cuits, ils perdraient tout leur moelleux : horreur !

Les laisser refroidir quelques minutes avant de les décoller du papier sulfurisé.
Préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace à l'eau dans un petit bol. Il doit être assez liquide pour pouvoir être appliqué au pinceau sur les pains d'épices. Laisser sécher quelques minutes avant d'ajouter une deuxième couche de glaçage.
Vous aurez alors un petit pain d'épice très moelleux et parfumé sous une couche de glaçage craquant : crousti-fondant donc !