29 June 2006

Pavlovas glacées aux fruits rouges


C'est l'été, il fait chaud et plutôt que de subir la canicule sans bouger, je sors mon arme secrète : la Pavlova glacée ! Ça va beaucoup mieux et en plus c'est la fête !

Pavlovas glacées aux fruits rouges
Pour 6 petites Pavlovas

Meringue
3 blancs d'œufs très frais
2 fois leur poids de sucre
20 g de pignons (facultatif)

Crème Chantilly
220 ml de crème fleurette (très froide)
1 c à s de sucre glace

Garniture
1/2 l de sorbet ou de crème glacée
200 g de framboises et de groseilles

Préchauffer le four à 100°C

Fouetter les blancs d'œufs avec un batteur électrique. Quand ils sont presque fermes, ajouter progressivement le sucre en pluie tout en continuant à battre. La meringue doit devenir très ferme et bien brillante. Ajouter les pignons et mélanger délicatement.
A l'aide d'une cuillère, déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, 6 portions de meringue que vous façonnerez en forme de nids d'oiseaux.
Faire cuire à four très doux (100°C) pendant 50 minutes si, comme moi, vous aimez les meringues craquantes à l'extérieur mais très fondantes à l'intérieur. Poursuivre la cuisson si vous les préférez très croquantes. Vous pouvez préparer les meringues plusieurs jours à l'avance et les conserver dans une boîte hermétique.

Dresser les Pavlovas juste avant de les servir.
Préparer la Chantilly en montant la crème fleurette (très froide) à l'aide d'un fouet électrique. Quand elle est bien ferme, ajouter délicatement le sucre glace. Incorporer la moitié des fruits à la Chantilly.
Remplir la meringue de crème glacée et recouvrir avec le mélange fruits-Chantilly. Décorer avec le reste de fruits et servir immédiatement. Autre solution : la version Vacherin glacé ! Avant le repas, monter entièrement les Pavlovas et les conserver au congélateur. Vous les sortirez alors 10 minutes avant de les servir. C'est un vrai délice !!!

22 June 2006

Brioche "Spirale à la pistache"


Pas de p'tit déj vraiment parfait sans une belle brioche maison. Celle-ci est non seulement infaillible mais elle a en plus l'excellente idée de rester - grâce à sa garniture - super onctueuse pendant plusieurs jours. C'est pas sympa ça ?


Brioche à la pistaches
Pour 2 moules à cake

Pâte à brioche
25 cl de lait tempéré
500 g de farine T 65 de préférence (pour les brioches, j'utilise toujours la farine Markal Agriculture Biologique : le résultat est plus moelleux), sinon la T55 marche très bien aussi.
110 g de beurre mou
1 gros oeuf
70 g de sucre
1 sachet de levure boulangère Francine (c'est celle que je préfère) si vous utilisez une machine à pain pour pétrir la pâte, 2 sachets si vous pétrissez à la main.

Garniture
20 g de beurre fondu
30 g de sucre roux
2 c à s d'eau
100 g de pistaches non salées concassées

Avant d'enfourner
1 jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau

Dans une grande jatte, faire un puits avec la farine et y incorporer le beurre, le sucre, l'oeuf, le lait tempéré et la levure. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse et souple (5 à 10 minutes). Couvrir et laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume (dans le four préchauffé quelques minutes à température mini. par exemple).
Pétrir de nouveau (très peu de temps) pour "enfoncer" la pâte. La diviser en 2 morceaux que vous étalerez assez finement (un petit cm) en 2 rectangles de la largeur de vos moules à cakes.
Badigeonner avec le beurre fondu et recouvrir avec le mélange de pistaches d'eau et de sucre roux. Rouler la brioche (comme un gâteau roulé) en partant d'un petit côté.
Placer chaque rouleau dans un moule à cake beurré. Couvrir et laisser lever de nouveau. La pâte doit encore doubler de volume.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 150°C.
Avant d'enfourner les brioche, les badigeonner de jaune d'oeuf. Faire cuire 20 à 30 minutes en les protégeant, si nécessaire, avec une feuille d'aluminium. Pour des brioches bien moelleuses ne pas faire trop cuire.
Très librement inspiré par la lecture de Pains et autres gourmandises - Grund / Cuisine.

13 June 2006

Ginger biscuits


Je suis dingue de Cheese cakes et pas question de les faire sans ces fameux biscuits au gingembre qui croustillent et qui piquent la langue. Mais ici, difficile de les dénicher. Heureusement, il y a
Milie & sa recette !

Ginger biscuits
Pour 30 biscuits
300 g de farine (2 cups)
2 c à c de levure
1/2 c à c de sel
2 c à c de gingembre en poudre
2 c à c de cannelle
165 g de beurre tempéré (3/4 de cup)
200 g de sucre roux (1 cup)
1 oeuf
4 c à c bombées (1/4 de cup) de Golden syrup (dans tous les Monop) ou du miel doux liquide si vous n'en trouvez pas.

Préchauffer le four à 180°C
Battre le beurre et le sucre jusqu'à ce que l'ensemble soit bien crémeux. Ajouter l'oeuf et le Golden syrup. Dans un autre bol, tamiser la farine, les épices, la levure et le sel que vous ajouterez au 1er mélange. Former une trentaine de petites boules que vous disposerez, bien espacées, sur une feuille de papier sulfurisé.
Les aplatir très légèrement (elles s'étaleront toutes seules à la chaleur) et faire cuire à 180°C pendant 12 à 15 minutes. Laisser refroidir avant de manipuler. Les biscuits doivent être très croustillants. Si ce n'est pas le cas, les faire cuire de nouveau.
Euh, j'avoue : ces biscuits sont tellement bons, tellement parfumés, tellement parfaits qu'on les a tous engloutis sans réfléchir. Adieu Cheese cake...