27 April 2006

Amaretti


Ahhh, l'Italie, les amaretti... mais il a bien fallu rentrer et pour tenir le coup j'ai rempli mon sac de biscuits. Mais ma réserve s'est vite épuisée. Une seule solution : mettre la main à la pâte.

Amaretti

Pour 40 amaretti 
300 g de poudre d'amande
300 g de sucre glace
2 ou 3 blancs d'œufs
1/2 c à c d'arôme d'amande amère (seulement si on aime)

Préchauffer le four à 150°C (th. 3). Mélanger la poudre d'amande et le sucre glace. Ajouter très progressivement les blancs d'œufs et l'arôme d'amande amère jusqu'à ce que vous obteniez une boule de pâte assez ferme. A l'aide d'une petite cuillère, prélever des petits morceaux de pâte que vous façonnerez en boules régulières. Rouler les amaretti dans du sucre glace avant de les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Les biscuits doivent être suffisamment espacés car ils vont s'étaler pendant la cuisson. Faire cuire pendant 15 minutes environ. Sortir la plaque du four et laisser refroidir car les amaretti sont très fragiles tant qu'ils sont chauds.

16 April 2006

Le cannelé


Il n'a pas vraiment son physique pour lui. Un peu rabougri, un peu roussi. Mais une fois qu'on a mordu dedans, on ne peut plus l'oublier. Plus jamais !



Pour 12 cannelés
1/2 litre de lait
125 g de farine
1 c.à.s de beurre fondu
225 g de sucre
3 œufs
3 c à s de rhum

Préparer la pâte 24 heures à l'avance (obligatoirement).
Casser 2
œufs dans une terrine, ajouter le jaune du 3ème. Battre rapidement. Porter le lait à ébullition et le verser sur les œufs battus tout en fouettant. Laisser refroidir.
Mélanger le sucre, la farine et le beurre fondu. Verser le mélange
œufs/lait sur la préparation précédente sans oublier le rhum. Bien mélanger et laisser reposer jusqu'au lendemain. La pâte restera très liquide.
Préchauffer le four (th.7 / 200°C).
Bien beurrer les moules, surtout ceux en silicones qui, très étrangement, semblent faire de la résistance aux cannelés. Les remplir jusqu'à 1cm du bord et faire cuire pendant 45 minutes (un peu plus si votre four n'est pas à chaleur tournante). Les démouler encore chauds.

13 April 2006

Mon œuf !

Un petit air de déjà vu ? Ben oui, c'est lui, le seul, le vrai, l’œuf en chocolat de mon enfance avec son beau ruban à carreaux Vichy. Voilà, c'est tout pour la petite histoire. Pour la technique restons efficaces. Pas de blabla, c'est donc ici et là... sans oublier la friture...


Pour faire fondre le chocolat et le chauffer à la température de 50°C j'ai utilisé un bain-Marie et un thermomètre électronique puisque j'en ai un. Mais on doit pouvoir s'en passer si on ne pratique qu'occasionnellement la chose. Pour le tempérer à 30°C, même méthode, en remplaçant l'eau chaude par de l'eau froide. Il n'y a donc rien de compliqué dans le moulage du chocolat, il faut juste prévoir un bon moment (une heure au moins) de tranquillité pour s'y mettre (2 œufs, friture comprise). Joyeuses Pâques !

08 April 2006

Meringues aux pignons

Encore une recette dans la série "Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?" Super facile donc. Mais aussi super rapide, super pas chère et bien sûr, inratable.

Meringues aux pignons
Pour 20 petites meringues
3 blancs d'œufs très frais
2 fois leur poids de sucre
40 g de pignons

Préchauffer le four à 100°C
Fouetter les blancs d'œufs avec un batteur électrique. Quand ils sont presque fermes, ajouter progressivement le sucre en pluie tout en continuant à battre. La meringue doit devenir très ferme et bien brillante. Ajouter la moitié des pignons et mélanger délicatement. A l'aide d'une petite cuillère, déposer des petits tas de meringue sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Semer le reste des pignons.
Faire cuire à four très doux (100°C) pendant une heure si, comme moi, vous aimez les meringues craquantes à l'extérieur mais très fondantes à l'intérieur. Poursuivre la cuisson si vous les préférez très croquantes.

02 April 2006

Cake au citron et aux amandes


Une simple bouchée de ce Lemon cake et j'oublie le reste du monde. Le bonheur c'est pas plus compliqué !


Pour le cake
100 g de beurre demi-sel tempéré
200 g de sucre
3 œufs
120 g d'amandes en poudre
1 citron (zeste et jus)
120 g de Maïzena (fécule de maïs)
5 g de levure chimique (1/2 sachet)

Pour le glaçage
150 g de sucre glace
1/2 jus de citron
Préchauffer le four à 160°C.
Dans un premier bol, travailler le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange éclaircisse. Ajouter les œufs un à un, la poudre d'amandes, le jus et le zeste de citron. Dans un deuxième bol, tamiser la fécule de maïs et la levure, puis verser ce mélange dans le premier bol. Beurrer un moule à cake (ou 8 petits moules) et y verser la pâte. Mettre au four et laisser cuire environ 40 minutes (15 minutes s'il s'agit de moules individuels).
Pendant ce temps, préparer le glaçage en ajoutant petit à petit le jus de citron au sucre glace. Attention, le glaçage ne doit pas être trop liquide. Démouler le cake et le laisser refroidir sur une grille avant de glacer chacune de ses faces.